( 6 avril, 2008 )

Le secret de Khéops

La première merveille du monde attise encore aujourd’hui la curiosité et l’intérêt de nombreux historiens et scientifiques. Beaucoup d’entre eux pensent que la pyramide a encore beaucoup de secrets à révéler , qu’elle cache encore dans sa monumentale stature des chambres secrètes encore inexplorées. De nombreux écrits relatent que la momie de Khéops ainsi que son trésor royal ont été découvert et vraisemblablement pillés, néanmoins ces récits comportent des contradictions qui amènent les chercheurs à envisager une possibilité que la chambre funéraire soit toujours inviolée et cachée dans une cavité secrète de la pyramide.

La première recherche fut celle de Gilles Dormion et de Jean patrice Goidin, ils procédèrent à des sondages reposant sur la technique de micro-gravimétrie avec l’aide d’EDF et de la compagnie de prospection géophysique française. Bien qu’ayant découvert des zones de densité hétérogènes , les fouilles qu’ils firent ne menèrent à rien d’autre que la découverte de sable fin aux endroits indiqués. Gilles Dormion continue ses observations et semble persuadé que le sol de la chambre de la reine dissimule un accès. En 1986 ses analyses en micro-gravimétrie n’avaient rien données sur la chambre de la reine , mais en 2000 des mesures indiquent une structure d’un mètre de large à 3m50 de profondeur, aucune fouille ne viendra étayer cette version .

En 1987 une mission japonaise révèle avec des mesures géoradar une cavité qui longe le couloir d’accès à la chambre de la reine , ce couloir fait l ‘objet de plusieurs recherches , une hypothèse soulève l’existence de joints factices « le procédé de maquillage qui a été utilisé pour masquer les pierres de rebouchage est plus élaboré et n’avait jamais été mis en évidence. Selon nos observations, la dissimulation des véritables accès aurait été effectuée par un maquillage sophistiqué des pierres des parois, à partir de « joints » creusés à la scie à pierre et rebouchés délicatement avec un mortier de plâtre et de gypse. » je cite l’Association d’études et de recherches archéologiques .

photo3couloir1.jpg photo5croixfauxjoints.jpg C’est la théorie de Jacques Bardot et Francine Darmont élaborée en 2001

A l heure actuelle de nouvelles mesures ont révélées une différence évident de densité selon les niveaux de la pyramide

http://sciencesetavenirmensuel.nouvelobs.com/hebdo/parution/p722/dossier/a338073-la_preuve_par_les_cavit%C3%A9s_.html

parallèlement à ces recherches le conservateur du musée national du caire  » Zahi hawass » a mis en place un projet baptisé Projet Pyramid Rover. Il consiste a explorer les conduits qui forment un circuit à l’intérieur de la pyramide , zahi hawass est persuadé que ces conduits mènent en réalité à des chambres secrètes.

Khéops n’a pas encore fini d’attiser la curiosité des chercheurs et des historiens et peut être nous révélera t-elle un jour de nouveaux secrets du passé.

N.L

 

123456
« Page Précédente  Page Suivante »
|