( 10 avril, 2008 )

Réveil

Mesure et démesure

dans l’ombre du matin

les idées se murmurent

dégagent le trop plein

le cerveau parasite

le corps balance un peu

les doigts sur le clavier hésitent

et les mots sont trop bleu

le trait de crayon est moins droit

l’attention n’est plus la

la tête est remplie et calcule

ou dois- je mettre la virgule

les idées et les mots déchargent

leur courant incessant

attirés comme par un aimant

par mes neurones en surcharge

N.L

 

1 Commentaire à “ Réveil ” »

  1. buchholzer eric dit :

    bonjour

    que de lignes si pures!

    j’ai enfin pu savourer

    j’en ai aimé la structure

    puissiez vous me pardonner

    de laisser une rature

    de par mon blog abandonné

    si telle est ma signature

    c’est que quand même j’y trouve fierté.

    poésie,poème,mélancolie

    je suis ébahi par vos écrits

    j’y ai (enfin) entendu la voix d’un ange

    après avoir lu bien de pitreries sur d’autres

    sites(toute la poésie)me voilà repu.

    un amical merci

    éric

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|