• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 20 mars 2008
( 20 mars, 2008 )

L orgasme intellectuel

 

 

Tout d’abord il convient de définir ce qu’est un orgasme intellectuel dans le sens où je veux le comparer aujourd’hui à un orgasme physique partagé . Il conviendra aussi que cette définition n’est pas universelle mais simplement l’utilisation d’un nombre de mots me permettant d’expliquer ce que j’appelle un orgasme intellectuel. Ensuite je m’appliquerai à comparer les deux types d’orgasmes afin d’en décrire les phases identiques, mais aussi les différences importantes dans les modalités d’avoir l’un et l’autre. Enfin je m’autoriserai à faire une évaluation « non objective » de leur utilité.

Quelle peut être la définition d’un orgasme intellectuel?

Pour comprendre il faut se placer dans un contexte précis ou deux personnes conversent sur un sujet qui intéresse au moins l’une des deux personnes. Pour que puisse survenir un orgasme intellectuel, il faut que la personne qui est intéressée puisse obtenir de l’autre des informations qui vont soit élargir ses connaissances, soit lui fournir un facteur important qui va permettre qu’elle avance dans un raisonnement. Il faut aussi qu’elle ait pris du plaisir à cette action, qu’il soit très satisfaisant pour elle d’accéder à une nouvelle connaissance ou à un facteur important. Il faut également qu’elle trouve un plaisir dans le dépassement de la capacité de penser qu’elle avait auparavant.

On peut décrire plusieurs phases, les préliminaires ou les personnes décident d’un sujet et entament la conversation, la phase d’excitation ou la personne intéressée commence à voir qu’elle est sur le point d’acquérir des données importantes qui peuvent la faire avancer dans sa connaissance ou son raisonnement et enfin l’orgasme intellectuel lorsque ces données s’entrecroisent avec les précédentes et ou la personne va au-delà de sa capacité de pensée précédente.

L’orgasme intellectuel peut aussi être une action purement altruiste, le plaisir provenant alors de la capacité que l’on a eue à faire avancer la connaissance ou le raisonnement du partenaire. Dans la description de ces différentes phases on retrouve pratiquement les mêmes que pour un orgasme physique., néanmoins la durée approximative peut varier beaucoup dans l’orgasme intellectuel.

Quelles sont les modalités pour avoir un orgasme physique partagé, il faut être deux ou plus et avoir une proximité permettant de pouvoir accomplir un acte menant à un orgasme. (On définit ici l’orgasme physique ordinaire provenant d’un acte sexuel)

Quelles sont les modalités pour avoir un orgasme intellectuel, elles sont multiples, il suffit pour cela qu’un lien de communication puisse être établit, ce lien peut être présent entre deux personnes sans distinction aucune d’âge, de culture, de nombre ou de sexe.

Pour finir ce texte je dirai qu’une personne sujette aux orgasmes intellectuels est susceptible d’en avoir un nombre indéfini du moment que les critères permettant d’y aboutir se répètent, il semble donc que la possibilité d’obtenir du plaisir de cette façon soit infiniment plus grande que celle d’avoir du plaisir avec un orgasme physique. Je m’autorise donc, sans aucune objectivité, étant moi-même adepte de l’orgasme intellectuel,de le trouver supérieur a l’orgasme physique.

N.L

|